22 juillet : de Hovden à Sommerset

 P1010975Comme le dit fort justement Anne-Marie, « pour un soleil qui ne se couche pas, je trouve qu’il se lève bien tard » En effet quand, au réveil, on regarde par la fenêtre le ciel est encore rempli de nuages. De plus la température a baissé : il ne fait que 13° dans le camping car (habituellement nous avons 15°) et 8° à l’extérieur. On a remarqué qu’il y a très souvent un écart de 5° entre les deux.

Nous partons dès 9h en espérant pouvoir profiter d’une journée sans pluie. Nous repassons par le village de Nykvag niché entre les falaises en bord de mer.P1010979Nous souhaitons aller sur l’île d’Hadseloya que nous n’avions pas pu visiter à cause du mauvais temps avant-hier. Mais lorsque nous arrivons à Sortland pour mettre le blog à jour, le temps se gâte ; il commence à pleuvoir. Changement de programme : nous remontons vers le nord de l’île de Langoya à Myre puis nous empruntons une petite route côtière très étroite et en très mauvais état. On est obligé de slalomer entre les trous. Les croisements sont souvent difficiles et il faut faire attention aux moutons qui se prélassent sur la chaussée. Malgré l’absence de soleil, le paysage vaut le détour.

P1010990P1010989

Nous atteignons Nyksund : c’est le bout du monde ! C’est un ancien petit port qui a été ravagé par une tempête en 1975 et qui commence à renaître : 60 habitants en été…

P1010981P1010984

 

 Il fait froid, les nuages sont de plus en plus noirs. Nous décidons de quitter cette région pour aller vers les îles Lofoten qui, selon la météo consultée ce matin, devrait nous permettre de retrouver le soleil. Nous nous arrêtons pour une pause « thé » au bord d’un fjordP1010996

Nous repassons le pont de Sortland et arrivons au début des Lofoten sur un parking en contrebas de la route où nous allons passer la nuit. Le soleil est revenu en cours d’après-midi ce qui est bien agréable pour finir cette journée.

 P1010999

Aujourd’hui nous avons parcouru 256 kms (dont 5 tunnels pour 13,072 kms)