Vendredi 16 août : Vik

Pas de surprise, la météo annoncée est au rendez-vous : il pleut !

Après 73 jours de voyage nous allons prendre une journée à ne rien faire (ou presque). Nous décidons de rester au camping. Donc petite vitesse et grand doucement, ce n’est que vers 11h que nous allons faire un peu de ravitaillement et un tour de ville sous le parapluie. Les montagnes ne sont pas sous la neige mais dans les nuages.P1030027L’après-midi, après en avoir profité pour faire une lessive, nous partons « à pieds », armés de nos parapluies, visiter l’église de Hopperstad qui n’est qu’à une 1/2 h du camping.

P1030028P1030030C’est sans doute la plus ancienne des église en bois debout de Norvège. Elle a été construite en 1140. L’église d’Hopperstad a résisté au temps parce que ses piliers reposent sur un soubassement de pierres, évitant ainsi le contact avec le sol humide. Les troncs peuvent avoir été séchés sur pied afin de permettre à la résine de remonter à la surface du bois. Ensuite on les a travaillés pour fabriquer les quelques 2000 pièces nécessaires à la construction de ce type d’église. Les éléments de cette construction se composaient de poteaux d’abord assemblés au sol puis érigés en position verticale certainement à l’aide de longues perches. A noter l’élégance des faîtages en dentelle de bois et les sculptures qui ornent la toiture en forme de dragons.P1030047Les galeries protègent les murs extérieurs et le portail et elles contribuent à donner à cet édifice un caractère exceptionnel.P1030031A l’intérieur l’église est richement décorée dont la chapelle à baldaquin qui a retrouvé son aspect médiéval après restauration

P1030032P1030033

P1030039

La voûte qui s’élève à 8m est soutenue par de massives colonnes avec de très jolies arcades et des croisillons. la lumière qui filtrait à travers des petits orifices circulaires était assez faible.

On aperçoit au loin la ville de Vik sous la pluie qui ne nous quittera pas de la journée.

P1030044

La journée se terminera par nos occupations habituelles.

Aujourd’hui le camping-car n’a pas bougé !