Jeudi 26 mai 2016 : De Mozia à San Leone

Il fait toujours aussi beau. Nous continuons la petite route qui longe les marais salants pour les contempler à nouveau sous la lumière radieuse du matin.507-salines (1280x472)508 (1280x855)

509 (1280x855)510-Marsala (1280x855)Bientôt nous arrivons à Marsala réputé pour son vin doux. Nous ne faisons pas de dégustation car, à 9 h du matin, c’est un peu tôt. Nous nous contentons de longer le port. La vue des marchands de poissons nous donnent envie d’en manger, mais, en camping-car il est difficile de se garer.

 

Nous décidons de laisser la côte, pour aller dans les terres, faire la route des vins. 511- (1280x855)513 (1280x855)Tout autour de nous, la vigne a remplacé les oliviers. Nous passons par Salemi, une petite ville qui a souffert d’un tremblement de terre en 1968 et qui a été en partie détruite et reconstruite depuis.514-Salemi (1280x589)

515-Sciacca (1280x855)Nous continuons vers Partana puis regagnons la côte à Sciacca. Comme il est l’heure de déjeuner, nous avons prévu d’aller sur le port. Le premier essai nous mène aux portes de la vieille ville. Le 2ème n’est pas concluant car une déviation nous fait passer par une petite rue en sens unique où le camping-car passait tout juste sous les balcons (des voitures étant garées d’un coté). Encore un coup de chaud, mais ça passe ! Nous n’aspirons qu’à sortir de la ville et finalement nous arrivons sur un promontoire qui domine le port où nous pouvons nous arrêter pour nous restaurer.

Comme nous pensons aller demain visiter la vallée des temples, nous nous dirigeons vers Agrigento. Nous trouvons un camping à San Leone pour y passer le reste de l’après-midi à l’ombre de l’auvent (35° au soleil) et dans nos fauteuils : un peu de repos.

Voilà 1 mois que nous sommes en Italie (6 semaines que nous sommes partis de Sucy) puisque nous avons passé la frontière le 26 avril et parcouru 4006 kms depuis Marseille.

478Nous avons déjà parlé de la conduite des Italiens/Siciliens qui procure beaucoup de stress. En ville, au lieu de se garer correctement le long d’un trottoir ils se mettent en épi, s’il n’y pas assez le place. Donc l’arrière déborde et restreint l’espace à une voie de circulation. Il y a deux types de conducteurs : les pressés qui doublent tout le temps, n’importe où, dans les virages, en sommet de côte, avec une voiture en face : rien ne les arrête. De plus, comme ils sont en infraction, ils se rabattent très rapidement, du genre « queue de poisson ». On a toujours peur qu’ils accrochent l’avant du camping-car. La 2ème catégorie (souvent avec une vieille Fiat Panda) sont de véritables escargots. Ils n’avancent pas, même quand le feu est vert et mettent « 3 plombes » pour prendre une décision, s’ils doivent tourner. Par contre, pour tous le clignotant est en option. Ils déboîtent sans crier gare et ne respectent pas les stop. C’est pire qu’en France ! Il faut donc redoubler de vigilance.

Aujourd’hui nous avons parcouru 198 kms.

Mercredi 25 mai 2016 : De Isola delle Femmine à Mozia

Nous quittons ce camping très bien organisé mais dont les oliviers nous laisseront un mauvais souvenir. Certes, leur ombre est appréciable mais il faut bien viser pour se garer !!!

480 (1280x855)Nous prenons l’autoroute qui nous conduit vers Segeste. C’est notre premier contact avec les antiquités romaines. Nous commençons par le temple qui est très bien conservé avec ses 36 colonnes doriques taillées dans un calcaire au ton doré. Anne-Marie s’est équipé avec ses tennis aux lacets fluo et un chapeau car il fait très chaud.

482 (1280x855)483 (1280x855)

 

Nous allons ensuite jusqu’au théâtre antique par une navette. Il est situé au sommet d’une autre colline ce qui nous procure de très belles vues sur le temple et le paysage environnant.

487 (1280x855)488 (1280x855)

 

 

 

486-Segeste (1280x486)485 (1280x489)

488bis (1280x855)Nous repartons en direction de Erice. C’est un superbe village médiéval, perché en nid d’aigle sur un piton rocheux à 751 m d’altitude. A partir de Valderice, une superbe route, toute en lacets, nous permet d’y accéder avec des points de vue imprenables sur la côte et notamment sur San Vito lo Capo.

489-S Vito le capo (1280x855)492 (1280x855)493 (1280x855)

 

 

 

494 (1280x855)495 (1280x855)

 

 

 

496 (855x1280)

 

Les pâtisseries à base de pâte d’amande sont la spécialité d’Erice. Quand nous regardons les vitrines, nous ne résistons pas à la dégustation, car la tentation est trop forte. On y trouve aussi, comme dans toute la Sicile, de la céramique toujours très riche en couleur.

 

 

 

498 (1280x855)499 (1280x968)

 

 

 

 

Nous traversons Trapani qui est une très grande ville et qui ne présente pas d’intérêt à nos yeux. Nous continuons vers Marsala en suivant la route des salines pour s’arrêter face à l’île de Mozia, sur le parking de l’embarcadère.

501 (1280x511)502 (1280x578) Il fait toujours aussi beau et nous en profitons pour gouter à l’aperol spritz » face aux salines et ses moulins avant que le soleil ne se couche.503 (1280x855)505 (1280x855)Aujourd’hui nous avons parcouru 148 kms.

Mardi 24 mai 2016 : De Palerme à Isola delle Femmine

La destination d’aujourd’hui nous amène à Monreale, à 8kms de Palerme, autant dire sa banlieue. La vieille ville est perchée sur une colline dont on aperçoit Palerme du clocher.473-vue sur Palerme (1280x855)

457 (1280x893)Pour y accéder le GPS nous fait prendre, encore une fois, un raccourci. Nous avons failli faire demi-tour. Heureusement un sympathique Italien nous fait comprendre de le suivre pour nous mener jusqu’au parking municipal. Il ne reste plus qu’un escalier de 80 marches à gravir pour accéder au Duomo.

458 (1280x855)459 (1280x719)

 

 

Comme la chapelle palatine que nous avons visitée hier, la cathédrale de Monreale marie avec bonheur les styles qui se sont succédés en Sicile. Elle date du 12ème siècle à l’époque du roi normand Guillaume II dont le tombeau et celui de son père sont dans l’église. Le point d’orgue de cette cathédrale, ce sont ses mosaïques sur fond or. C’est un véritable livre ouvert qui illustre des épisodes de l’Ancien Testament.

460 (1280x719)463 (1280x719)

 

 

 

 

 

 

 

 

464 (1280x719)466 (1280x719)

 

 

 

 

 

 

 

 

462 (1280x719)

 

Attenant à la cathédrale, le cloître comprend 96 colonnettes qui supportent de remarquables chapiteaux.

467-cloître (1280x855)

468 (1280x855)

 

 

 

 

471 (1280x855)

472 (1280x855)

 

 

Il est midi quand nous quittons Monreale. Nous retraversons Palerme pour rejoindre le camping situé à Isola delle Femmine en bordure de mer, pour effectuer la lessive.474-isola della Femmine (1280x855)

475- (1280x855)Malgré toute l’attention apportée pour se garer entre les oliviers, Jean, lors de la manœuvre, a enfoncé un peu l’arrière du toit du camping-car avec une branche trop basse. Désolation ! 476 (1280x855)

 

 

Heureusement les dégâts sont minimes mais la colère est grande ; pour se calmer, il a passé une partie de l’après-midi à laver, à l’éponge, le camping-car (qui était extrêmement sale).

 

La journée fut moins chaude qu’hier mais bien mouvementée.

Aujourd’hui nous avons parcouru 38 kms.

Lundi 23 mai 2016 : Palerme

17° à l’extérieur dès 7 h du matin. Cela promet pour le reste de la journée. Nous avons eu 28° dans l’après-midi. Heureusement que l’on peut marcher à l’ombre et qu’un petit vent a soufflé toute la journée pour nous permettre de supporter cette chaleur à laquelle nous ne sommes pas habitués.

Selon le guide vert, le 1er contact avec Palerme peut être déroutant. C’est un peu ce que nous avons ressenti hier mais il ajoute  » après des décennies d’abandon, le magnifique centre historique reprend vie et les monuments si longtemps oubliés sont enfin patiemment restaurés » C’est avec un grand plaisir que nous en avons découvert quelques uns aujourd’hui.

Nous avons commencé par le Palazzo dei Normanni. Ancien palais royal, il est maintenant le siège du Parlement régional de Sicile. On remarque le carrosse sénatorial dans la cour. A l’intérieur nous avons pu accéder à certaines salles de réunion dont le salon d’Hercule qui est la salle de réunion du Parlement.

414 (1280x719)415 (1280x719)416-chapelle palatine (1280x719)

 

 

 

427-parlement (1280x719)428-palement (1280x719)Dans le Palais, la Capella Palatina, construite entre 1130 et 1140, est un véritable joyau car elle est entièrement recouverte de mosaïques qui retracent des épisodes de l’ancien testament et de la vie du Christ. Il faudrait y passer des heures pour les admirer toutes, mais nous sommes poussés par la foule.

417 (1280x719)421 (1280x719)

 

 

 

424 (719x1280)425 (1280x865)

 

 

 

 

 

Nous nous rendons à San Giovanni degli Eremiti du 12ème siècle. Ses formes simples et cubiques et la pierre rosée de ces 5 coupoles dénotent le savoir faire arabe. Nous montons dans le clocher de l’église attenante pour jouir d’une belle vue sur son toit et ses coupoles, sur le Palais que nous venons de visiter et sur la cathédrale.431-s giovanii dei ermiti (1280x719)

432 (1280x719)

 

Nous continuons notre visite par des rues typiques de Palerme

429-rue (1280x719)430-rue (1280x719)

 

 

Bientôt nous arrivons au marché de Ballaro avec ces étals où l’on trouve de tout : aussi bien de la quincaillerie, que des fruits et légumes, du  poisson et même des petits escargots vivants (lumaca en italien) qui n’ont rien à voir avec nos escargots de Bourgogne.

433-marché (1280x719)435 (1280x719)

 

Nous rejoignons la cathédrale. Cet imposant édifice, érigé vers la fin du 12ème siècle, a fait l’objet de nombreux remaniements au fil des siècles. L’intérieur est de style baroque.

439 (1280x855)440 (1280x719)

 

441 (1280x719)Puis nous prenons le bus « Hup on, Hup off » qui nous conduit sur le port et piazza Marina où nous déjeunons.442-port443 (855x1280)

 

Nous souhaitons reprendre le bus pour ménager les pieds mais les horaires sont très aléatoires. On nous avait annoncé un passage tous les 25′. En, fait il faudra attendre presque 1h !…

 

446-quattro canti (1280x855)Nous nous arrêtons près de la piazza Vigliena, formée par l’intersection des 2 artères de Palerme. La place carrée doit sa beauté à ses 4 superbes fontaines dîtes Quattro canti.

 

Juste à coté sur la piazza Prétoria, une fontaine spectaculaire, bel exemple de la renaissance toscane.

444-piazza pretoria (1280x855)Nous poursuivons par la piazza Bellini, l’une des plus belle place de la ville qui présente un mélange d’architecture orientale et occidentale. Trois églises donnent sur la place.447-piazza bellini (1280x855)La Chieza San Cataldo fondée au 12ème que nous visitons et qui rappelle les édifices arabes.449 (1280x855)

448-s cataldo (1280x855)

La chieza La Martorana du 12ème aussi avec ses fresques en mosaïques qui datent du 18ème.

451-martorana (1280x855)454 (1280x855)455 (1280x855)

Nous commençons à être fatigués et nous amorçons le retour vers le camping-car, très satisfaits des découvertes de cette journée.

Aujourd’hui nous avons parcouru 0 km en camping-car.

Dimanche 22 mai 2016 : De Cefalù à Palerme

Nous avons bien dormi bien que le parking soit en pleine ville. Il faut dire que nous sommes dimanche et que nous n’avons pas été réveillés par la circulation.

401-Cefalù (1280x855)Dès 9 h 30 nous prenons une route panoramique qui s’élève dans la montagne en direction du sanctuaire de Gibilmanna et qui nous permet de jeter un dernier regard sur la jolie petite ville de Cefalù.

 

 

Notre circuit d’une quarantaine de kilomètres nous réserve de beaux panoramas sous le soleil.403 (1280x855)402 (1280x855)405 (1280x808)

 

 

 

 

 

 

Nous regagnons la route du littoral mais prenons rapidement l’autoroute pour faire les 50 kilomètres qui nous séparent de Palerme, toujours avec de très belles vues.406 (1280x690)Nous déjeunons sur le parking camping-cars qui est au cœur de la ville à 15 minutes à pied du centre historique. Après déjeuner nous en profitons pour « bouquiner » les guides et préparer notre visite de Palerme. Il fait déjà 36° au soleil.

415 (1280x719)Nous commençons par les catacombes du couvent des capucins qui est à quelques minutes de notre parking. La création de ce singulier cimetière remonte à la fin du 16ème siècle. Sa particularité réside dans le fait que 8000 corps y sont momifiés : les hommes debout, accrochés par le cou et les femmes couchées dans leurs vêtements d’époque. C’est un peu morbide mais cela fait partie des lieux de visite de Palerme. Les photos n’étant pas autorisées, nous n’avons qu’une reproduction de carte postale.

407-Palerme (1280x897)Ensuite nous nous dirigeons vers le centre historique. Pas de chance, le Palazo dei Normanni est fermé le dimanche après-midi ; ce sera donc pour demain. Nous optons pour une visite en bus avec les « Hup on Hup off » ce qui nous donne un premier aperçu de la ville.

408 (1280x855)412 (1280x855)En cours de route nous croisons une procession.413 (1280x855)Nous retournons à notre parking où sont déjà stationnés une dizaine de camping-cars pour la nuit. On ouvre toutes les fenêtres car il fait 37° à l’intérieur. Heureusement la température a baissé un peu avec la nuit.416-soir (1280x719)Aujourd’hui nous avons parcouru 101 kms.