Lundi 27 août 2018 : De St GILGEN à ALTENMARKT im PONGAU

Il a dû faire froid cette nuit car, à notre réveil le thermomètre annonce 7°7 dehors et 12°7 à l’intérieur. Inutile de réfléchir ; il fait froid quand on sort du dessous la couette donc le chauffage s’impose. La nuit fut très calme et dès 8 h 45 nous sommes prêts à partir en direction de St Wolfgang au bord du lac du même nom.

 

Ce n’est pas loin aussi, 1/2 h plus tard, nous commençons notre visite de la ville. Elle a été rendue célèbre au 20ème siècle par l’opérette « l’auberge du cheval blanc ».

 

 

 

 

Nous croisons dans la rue des femmes qui ont revêtu le costume traditionnel.

 

 

 

L’intérieur de l’église vaut également le détour pour sa décoration et plus spécialement son retable du 15ème siècle.

 

 

 

Nous repartons en fin de matinée. Il fait très beau et le soleil commence à chauffer. Nous retrouvons le beau temps de la semaine dernière sans les orages. Nous traversons, sans nous arrêter, Bad Ischl qui était une ville thermale très réputée du temps de l’empereur François-Joseph et Sissi.

Nous déjeunons au bord du lac Hallstätter see et jouissons d’une vue très agréable.

 

 

Bientôt nous arrivons à Hallstatt. C’est une ville aux rues très étroites qui se niche sur un contrefort de la montagne, au bord du lac, dans un site très romantique. Le stationnement n’est pas facile. Dans un 1er temps on nous envoie dans un parking à 2 kms du centre historique pour lequel il faut payer 25 €. Nous faisons 1/2 tour et trouvons au camping un stationnement pour 3 h ce qui nous suffit  (9€). La température est très agréable, autour de 23°, et nous ne résistons pas à faire de nombreuses photos tant l’endroit nous plaît.

 

 

 

 

 

 

 

Au milieu de son cimetière, l’église catholique surplombe la ville et le lac. Comme à St Wolfgang on peut admirer un magnifique retable de la même époque.

 

 

 

 

 

 

Nous traversons la place du marché aux maisons colorées et regagnons le camping-car.

 

Nous repartons par la B166 en direction de Gosau jusqu’à Niedernfritz. La route se faufile au milieu des montagnes très verdoyantes avec les cimes qui, pour certaines, sont recouvertes de neige. Probablement que la pluie que nous avons eu y est pour quelque chose.

A 17 h nous arrivons dans une ferme qui accueille les camping-cars et pouvons nous installer dehors afin de profiter au mieux du beau temps et du cadre .

 

Aujourd’hui nous avons parcouru 125 kms