Renseignements pratiques

Fiche pratique pour l’Autriche et la Roumanie

Comme pour les autres voyages, nous avons préparé cette fiche à partir de notre expérience. Ayant rencontré Christian et Françoise qui ont effectué le même voyage, nous leur avons demandé de compléter de leurs commentaires les informations déjà données. Nous les en remercions.

Aires de service

Nous avons utilisé le site « park4night » qui donne des informations sur les aires de service et plus généralement sur les parkings et les haltes nocturnes. Attention : il s’agit d’un site collaboratif alimenté par les camping-caristes eux-mêmes ; On peut avoir des surprises car certains lieux sont plus adaptés à des fourgons qu’à des camping-cars de 7m et +

  • Autriche

Il y a peu d’aires de service. Elles sont privées. Nous avons apprécié les stellplatz de Vienne, Graz qui sont très pratiques (21€/jour).

  • Roumanie

Etant dans un voyage organisé avec ORCADA nous n’avons pas eu à chercher les haltes nocturnes. Cependant nous avons pu vérifier que le site park4night était bien renseigné.

Note de CF :

Aucune aire en Roumanie mais stationnement sur parking possible sans aucun problème 15 nuits en sauvage sur parking sur 21 nuits en Roumanie 71% des bivouacs en sauvage. Aucune alerte de sécurité sur 21 nuits.

Campings

Nous avions acheté le guide ACSI des campings, valable pour l’Europe, qui coûte 17€ pour 1 an et qui comprend une carte de réduction pour la basse saison (globalement jusqu’en juin et à partir de septembre). Le guide répertorie les terrains de camping qui hébergent les camping-cars à un prix qui varie entre 15€, 17€ ou 19€. Nous l’avons utilisé un peu pour notre retour fin septembre. En général la prestation est très correcte.

  • Autriche

Les campings sont de bonne qualité mais assez chers (environ 40€ pour un camping-car et 2 personnes). Par contre nous avons été surpris qu’il n’existe pas, comme en France, des endroits pour vider les eaux usées. Il faut, très souvent, soulever les plaques d’égout…

Nous avons utilisé les transports en commun (bus, train) pour nous rendre dans les villes à visiter.

Note de CF :

Bivouac sauvage possible sur parking sans problème

  • Roumanie

Si les emplacements sont corrects, les sanitaires laissent à désirer. C’est « vieillot » et limite quelquefois au niveau de la propreté. Il n’y a aucun endroit pour vider les eaux usées. Il faut se débrouiller…Par contre c’est prévu pour les WC chimiques (parfois dans la fosse directement)

Note de CF :

Les campings ACSI de Roumanie n’ont que le logo d’ACSI sinon ce sont des campings comme les autres c’est à dire quelconques

Carburant

  • prix :

En Autriche nous avons payé le diésel entre 1,20€ et 1,32€

En Hongrie le prix se situe autour de 1,22€ et 1,29€

En Roumanie autour de 1,30€ environ

  • consommation : nous avons parcouru environ 7000 kms au total. La consommation moyenne est de 9,6l/100kms
  • pas de problème d’approvisionnement : on trouve des pompes à essence un peu partout (pas dans les hyper marchés)

Circulation et stationnement

  • Autriche

Beaucoup de contrôles radars jumelles

  • Hongrie/Roumanie

Comme en Italie la conduite des Hongrois et surtout des Roumains est très stressante car ils doublent sans se soucier des panneaux d’interdiction des lignes continues, des voitures venant en face, des sommets de côte. Quand ils se rabattent c’est la queue de poisson assurée. Les villages en Roumanie étant interminables (plusieurs kilomètres) le respect du 50 est impossible à respecter. Au début, on essaie mais on se met vite à la vitesse de la voiture qui nous précède. Par contre les piétons sont vraiment prioritaires.

Note de CF :

Je n’ai pas remarqué une conduite des Hongrois trop décalée.

Par contre la Roumanie demande une vigilance soutenue. Sur 3000 km parcourus en Roumanie 5 accidents rencontrés.

Formalités

  • Carte d’identité
  • A la douane Hongrie/Roumanie (à l’aller comme au retour) il faut prévoir un peu de temps car ils vérifient systématiquement les papiers sur ordinateur et jettent un coup d’œil dans le véhicule (sans doute pour les clandestins)
  • Ne pas oublier de demander la carte européenne d’assurance maladie auprès de la caisse de Sécurité sociale.

Gaz

  • Impossible de faire remplir les bouteilles de gaz françaises. Il faut un raccord spécial.
  • Comme nous sommes allés très souvent en camping, où nous avions l’électricité comprise dans le prix, nous n’avons utilisé que partiellement la 2ème bouteille de gaz (13kgs) au cours de ces 2 mois (très peu d’utilisation de chauffage).

Note de CF :

32 jours avec une bouteille de 13Kg.

Haltes nocturnes

  • Nous n’avons pas pratiqué le camping sauvage ou très rarement.
  • Vous trouverez tous les renseignements pratiques : coordonnées GPS, wifi, vidanges, points d’eau, etc…par jour dans l’onglet « Tableau de synthèse journalier »

Note de CF :

Bivouac sauvage sur parking sans problème ; aucun sentiment d’insécurité ressenti.

Heure

Pour la Roumanie, il faut avancer la montre d’1h

Internet

Le forfait FREE incluant les pays d’Europe, nous n’avons pas eu besoin de chercher la wifi. Nous avons toujours trouvé du réseau dans tout le voyage.

Attention quand on longe une frontière :

Si vous traversez un pays n’appartenant pas à la zone euro, n’oubliez pas de couper vos accès internet.

A titre d’exemple (malheureusement vécu par d’autres CC) il suffit de 1km en Serbie pour être averti de 50€ de facturation de dépassement pour une « mise à jour de votre téléphone ». Un appel au service Orange pour demander des explications il vous en coûtera également 50€.

Météo du mois d’Août et septembre

  • 2ème quinzaine d’août en Autriche

Nous avons eu de la pluie tous les soirs et quelques jours de mauvais temps

  • Septembre en Roumanie

Nous avons eu du beau temps tout au long de notre séjour avec quelques très rares averses ( le plus souvent en fin de journée). Les températures étaient agréables ; quelquefois nous avons frôlés les 30° au soleil. Par contre, en fin de séjour, il faisait nuit vers19h30

Nourriture

  • Autriche

On trouve des supérettes un peu partout (nous aimions particulièrement les Lidl pour acheter du pain qui ressemble à celui que nous avons en France).

Attention : le dimanche tous les commerces sont fermés

Les prix sont comparables à ceux de la France

  • Roumanie

Beaucoup de supérettes (y compris des LIDL avec du pain comparable à celui de la France)

Nous avons trouvé beaucoup de marchands de fruits et légumes sur le bord des routes. Privilégier les « petits vendeurs » dont les prix sont plus attractifs avec des produits de bonne qualité. Sur les marchés on trouve aussi tout ce dont on peut avoir besoin. En ce qui concerne la viande c’est essentiellement du porc et des volailles. Les prix sont moins chers qu’en France (la pizza est à 6€ versus 11€ en France !). Les commerces sont ouverts tous les jours, même le dimanche.

Routes/Autoroutes/vignette

  • Autriche

Le réseau routier est en bon état. Il est parfois plus intéressant de prendre l’autoroute car les villes se suivent et ne sont pas toujours d’un grand intérêt. Certaines routes (la Silvretta, le Grosslockner,…) sont à péage (non compris dans la vignette)

Il y a beaucoup de radars. Il n’est pas rare d’en trouver plusieurs dans la traversée d’une commune. Attention ! Nous ne savons pas si des accords existent avec la France pour échanger les PV. Nous sommes restés prudents !…

Pour pouvoir utiliser les autoroutes, il faut payer une vignette (à notre avis : indispensable dans certaines régions) pour la durée qui convient (pour 2 mois nous avons payé 26,20€)

  • Hongrie

La vignette est obligatoire. Pour 1 mois, nous avons payé l’équivalent de 30€

  • Roumanie

Routes

Pour circuler en Roumanie, il est obligatoire de payer la vignette dès le franchissement de la frontière ( Pour 1 mois, l’équivalent de 7€)

Les routes principales ont été refaites. Par contre, les routes du réseau secondaire sont assez souvent mal entretenues ce qui limite la vitesse et occasionne de nombreux chaos en camping-car.

On a rencontré de nombreux travaux de voierie inachevés…sans doute faute de crédit !

Il existe des radars mais en très mauvais état. Ils n’ont pas l’air d’être dissuasifs.

Note de CF :

Nous avons été très surpris du décalage entre le commentaire Routard  et le réel. Par exemple, la région des Maramures est particulièrement difficile. La Transfagarasan, recommandée avec des véhicules surélevés par le routard est une erreur : nous avons fait le versant nord et la route est extraordinaire ; l’enrobé est bien meilleur que dans certains cols des Pyrénées.

Autoroutes

Il y a peu d’autoroutes et quelques routes à 4 voies aux abords des grandes villes. Les autoroutes sont bonnes sauf entre Bucarest et Contanta où la première partie est infernale. Obligé de rouler sur la voie de gauche et encore…

Tourisme/Visites

Pour préparer nous nous sommes munis de nos documents habituels à savoir :

  • cartes routières Michelin au 1/400 000 (un bon complément au GPS)
  • Guide vert Michelin
  • Pour la Roumanie nous avons suivi le programme très intéressant d’ORCADA.

Note de CF :

Pour nous aider tout au long de notre voyage nous avons apprécié :

  • Atlas freytag&bernt Romania 1/300 000 beaucoup utilisé et très utile pour détecter entre autre monastères et édifices classés à l’Unesco qui y sont mentionnés.
  • Guide du Routard