Renseignements pratiques

Fiche pratique pour l’Irlande

  • Achats
    • le whisky : toutes les dégustations sont payantes (ou comprises dans le prix de la visite). Ce n’est pas intéressant d’en acheter dans les distilleries car il est beaucoup moins cher en France.
  • Camping
    On les a peu utilisés (sauf pour faire les lessives)
    • prix : entre 24€ et 29€ pour 2 personnes + électricité incluse (5€)
    • équipement : très correct.
  • Carburant
    • prix : entre 1,30€ et 1,36€. Cela représente 25% de notre budget voyage.
    • consommation
    Nous avons parcouru près de 3600kms en Irlande et la consommation moyenne est de 9,6l/100kms
  • Circulation à gauche
    • Il faut toujours rester vigilant ; même au bout de 2 mois ! On s’y fait très bien et la conduite avec son véhicule est plutôt rassurante car le chauffeur peut suivre le bas-côté et ne pas empiéter sur la ligne médiane. Lorsque plusieurs véhicules suivent notre camping car, il est de bon ton de leur céder le passage en s’arrêtant au besoin.
    • Rond-point
    Surtout prendre la bonne file qui est marquée au sol et la respecter car les autres voitures vous doublent sur la droite.
    • Couper une route pour aller à droite
    Attention aux vieux réflexes : penser à regarder en face
    • Sortir d’un parking
    Ne pas oublier de rouler à gauche
  • Ferries
    • Traversée de Cherbourg vers Rosslare avec la Cie Irishferries (Oscar Wilde)
    Nous avons réservé au mois de janvier (un peu plus de 3 mois avant le départ)
    Prix pour 2 personnes + cc moins de 7m = 228€ (yc cabine).

Renseignements donnés par un autre camping-cariste :
Traversée AR de ROSCOFF vers Rosslare avec la Cie Irishferries (Oscar Wilde)
Prix pour 2 personnes + cc moins de 7m + remorque moins 4m = 672€ (yc cabine).

  • Formalités
    • Carte d’identité
    • Demander la carte européenne d’assurance maladie auprès de la caisse de Sécurité sociale.
    • Attention les bombes lacrymogènes sont interdites
  • Gaz
    • Impossible de faire remplir les bouteilles de gaz française. Pour les bouteilles de gaz anglaises il faut un raccord spécial.
    • Compte tenu des températures nous avons mis le chauffage très souvent le matin. Pour les 2 mois passés en Irlande et en Ecosse nous avons utilisés 3 bouteilles de 13kgs.
    Haltes nocturnes
    • En Irlande on peut dormir dans les parcs nationaux. Les parkings des sites touristiques sont le plus souvent interdits. De même les aires de pique-nique sont rares. En cherchant un peu, nous avons trouvé sur les parkings de départ de randonnée, et, avec le concours d’autres blogs et d’autres sites glanés sur internet nous avons utilisé le plus souvent possible la formule du camping sauvage.
    • Vous trouverez tous les renseignements pratiques : coordonnées GPS, wifi, vidanges, points d’eau, etc…par jour dans l’onglet « Tableau de synthèse journalier »
  • Internet
    • Souhaitant avoir du téléphone et de la data pour mettre à jour le blog j’avais choisi un pack séjour SFR (7jours) à renouveler chaque semaine. Cette formule m’a donné satisfaction tout au long de mon séjour en Irlande car il y avait de la 3G à peu près partout.
    • On trouve de la wifi dans tous les pubs, dans les restaurants (nous n’avons pas testé les bureaux de tourisme)
  • Météo du mois de mai
    Nous nous attendions à avoir de la pluie tous les jours, cela n’a pas été le cas.
    Par contre nous avons eu froid : les températures variaient autour de 13 à 15° dans la journée, mais le ressenti était bien différent à cause du vent très fort. Nous avions apporté des vêtements d’hiver et nous ne l’avons pas regretté. Nous avons toujours mis (au minimum) le coupe-vent. Selon les personnes rencontrées, c’était une année exceptionnelle. D’ailleurs, la végétation avait du retard. Il peut être intéressant de prévoir des bottes de caoutchouc pour les randonnées car c’est parfois marécageux.
  • Midges
    Peut-être à cause du temps frais, nous n’en avons pratiquement pas rencontrés. C’est très bien ainsi.
  • Nourriture
    • On trouve des petites superettes partout. A défaut toutes les stations-service ont un peu d’alimentation pour du dépannage. Nous sommes allés aussi souvent que possible chez Lidll
    • Magasins spécialisés
    – Boucheries : on en trouve avec d’excellents produits (bœuf, agneau, porc)
    – Boulangerie : c’est beaucoup plus rare.
    – Poissonnerie : quelques unes mais très rares. Nous avons trouvé du poisson frais dans les grandes surfaces et d’autres fois sur des petits marchés. Sinon il faut se rabattre sur le surgelé
  • Routes
    • Les routes touristiques sont le plus souvent très étroites et parfois en mauvais état. Il faut donc rester très prudent et conduire doucement (nous avons fait une moyenne de 30km/h). Heureusement les Irlandais sont très courtois et nous cèdent le passage (en reculant si nécessaire).
    • Les quelques autoroutes qui existent sont gratuites
    • Les parkings dans les villes sont généralement payants
    • En Irlande du nord les distances et les vitesses sont affichées sont en miles (comme en Grande Bretagne)
    • Assistance (renseignements donnés par un autre camping-cariste français)
    Notre camping car n’étant pas équipé de roue de secours nous avons du faire appel à notre assistance MACIF un dimanche pour une crevaison. Un partenaire local de notre compagnie est intervenu avec une réactivité et un professionnalisme exemplaire pour un cout tout à fait raisonnable. Donc pas besoin de roue de secours.
  • Services
    • Eau nous avons toujours réussi à trouver de l’eau (on peut en avoir dans les stations-service)
    • Vidange eaux usées : aucune borne (même dans certains campings).
    • Poubelles : il faut utiliser celles des villes (faire des petits sacs). Aucune poubelle sur les parkings.
  • Tourisme/Visites
    • cartes routières : Michelin au 1/400 000 (un bon complément au GPS)
    • guides : Routard, Guide vert
    • visites : la fermeture est généralement à 17h
    • réductions : pour les seniors (après 60 ans)
    • On trouve dans les bureaux de tourisme beaucoup de documentation gratuite