Renseignements pratiques

Aires de service

  • Nous avons beaucoup utilisé le site http://www.campingcar-infos.com qui donne des informations sur les aires de service et plus généralement sur les parkings et les haltes nocturnes. Attention : il s’agit d’un site collaboratif alimenté par les camping-caristes eux-mêmes ; toutes les informations n’étant pas à jour, on peut avoir des surprises…(parking ou aire de service supprimés par exemple)
  • En général les aires de service sont payantes. Il faut compter entre 11€ minimum et 20€ à 22€ aux abords des grandes villes. (Très souvent, nous avons préféré aller dans les campings car la différence de prix n’est pas toujours significative et le service est en général de meilleur qualité)
  • Nous n’avons utilisé qu’une seule fois une aire faisant partie des agriturismo. Cela n’a rien à voir avoir France Passion en France. Elles sont payantes.

Campings

  • Nous n’avons pas regretté d’avoir acheté le guide ACSI des campings, valable pour l’Europe, qui coûte 16€ pour 1 an et qui comprend une carte de réduction pour la basse saison (globalement jusqu’en juin et à partir de septembre). Le guide répertorie les terrains de camping qui hébergent les camping-cars à un prix qui varie entre 15€, 17€ ou 19€. Nous l’avons largement amorti. En général la prestation est très correcte à de très rares exceptions près.
  • Certains campings sont fermés entre 13h et 16h (sieste)
  • Nous avons utilisé les transports en commun (bus, train) pour nous rendre dans les villes à visiter. Il existe quelquefois des transports privés (gratuits ou payants) proposés par les gérants de camping (forme de taxi)

Carburant

  • prix : le diesel est plus cher qu’en France. Les prix se sont échelonnés entre 1,21€ et 1,42€. La moyenne se situant à 1,27€.
  • consommation : nous avons parcouru environ 6600 kms en Italie et Sicile. La consommation moyenne est de 9,4l/100kms
  • pas de problème d’approvisionnement : on trouve des pompes à essence un peu partout (pas dans les hyper marchés)

Circulation et stationnement

  • Nous avons trouvé la conduite des italiens stressante (surtout dans le sud) car ils doublent même avec une ligne continue, sans se soucier des panneaux d’interdiction. Ils ne respectent pas toujours les feux clignotants et ont tendance à couper dans les virages. Quand ils se rabattent c’est la queue de poisson assurée. Il faut s’y habituer mais ce n’est pas facile !
  • Les italiens se garent n’importe comment : en double file, de chaque coté de la rue, en épi entre deux voitures avec l’arrière qui dépasse. Il faut redoubler d’attention pour ne pas accrocher avec le camping-car.
  • Le stationnement dans les villes est très difficile. Il n’y a pas ou très peu de parking, même payants, pour les camping-cars (surtout dans le sud et en Sicile). Il faut surtout éviter les centres historiques car il est souvent difficile de se croiser et qui plus est, de manœuvrer.

En toute circonstance il faut essayer de rester « zen » ! On y arrive puisque nous sommes restés près de 2 mois.

Ferry pour la Sicile

  • Traversée de Villa San Giovanni (Italie) à Messine (Sicile). Inutile de réserver (en basse saison), la traversée se fait en 20′. Nous n’avons pas attendu car il y a des traversées régulières.
  • Prix pour 2 personnes + cc moins de 7m = 96€ (A/R).

Formalités

  • Carte d’identité
  • Ne pas oublier de demander la carte européenne d’assurance maladie auprès de la caisse de Sécurité sociale.

Gaz

  • Impossible de faire remplir les bouteilles de gaz française. Pour les bouteilles de gaz italienne il faut un raccord spécial.
  • Comme nous sommes allés très souvent en camping, où nous avions l’électricité comprise dans le prix, nous n’avons utilisé que partiellement la 2ème bouteille de gaz (13kgs) au cours de ces 2 mois (pas d’utilisation de chauffage).

Haltes nocturnes

  • Nous n’avons pas pratiqué le camping sauvage ou très rarement. De ce fait le budget des haltes nocturnes est assez important et nous revient, en moyenne, à 15€/nuit
  • Vous trouverez tous les renseignements pratiques : coordonnées GPS, wifi, vidanges, points d’eau, etc…par jour dans l’onglet « Tableau de synthèse journalier »

Internet

  • Souhaitant avoir du téléphone et de la data pour mettre à jour le blog tous les jours, j’avais choisi un pack séjour SFR (7jours) à renouveler chaque semaine. Je n’ai pas rencontré de problème particulier. Il y a une bonne couverture 3G en Italie et en Sicile.
  • On trouve facilement de la wifi dans les lieux publics
  • Les campings offrent systématiquement la wifi (parfois payante 2€) mais il faut parfois se déplacer à l’accueil car la réception sur le terrain n’est pas toujours optimum.

Météo du mois de mai et juin

Nous avons eu du beau temps tout au long de notre séjour avec quelques très rares averses ( le plus souvent en fin de journée). Les températures étaient supportables : entre 23° et 32°. A notre avis, c’est la bonne saison pour visiter car les bougainvilliers étaient en fleurs ainsi que les lauriers et toute la végétation d’une manière générale.

Nourriture

  • Si l’on trouve des grandes surfaces dans le nord, ce n’est pas le cas dans le sud. Nous avons trouvé des supérettes un peu partout et des Lidll.
  • Attention aux heures de fermeture l’après-midi (en général entre 13h et 16h ou 17h)
  • En Sicile nous avons trouvé beaucoup de marchands de fruits et légumes ambulants.

Routes

  • Les routes sont très mal entretenues (surtout dans le sud) ce qui limite la vitesse et occasionne de nombreux chaos en camping-car. Elles sont souvent limitées à 50 km/h (on ne sait pas toujours pourquoi) sans pouvoir trouver les panneaux de fin de limite de vitesse.
  • Il y a beaucoup de radars. Il n’est pas rare d’en trouver plusieurs dans la traversée d’une commune. Attention ! Des accords existent avec la France et nous pouvons recevoir à notre domicile des amendes, 6 mois après les infractions.
  • Les autoroutes sont en meilleur état. Le prix est raisonnable : il correspond à celui pratiqué pour les voitures en France.

Services

  • Comme nous avons largement utilisé les campings, nous n’avons rencontré aucune difficulté.
  • Dans les aires

Tourisme/Visites

Pour préparer notre voyage nous avons regardé les blogs sur Internet et nous nous sommes munis de nos documents habituels à savoir :

  • cartes routières Michelin au 1/400 000 (un bon complément au GPS)
  • guides du Routard et Guide vert Michelin